Voyager seule et le sentiment de solitude

Lorsque j’explique à mon entourage que j’aime voyager seule, je reçois des regards dubitatifs. Pour la plupart des gens, voyager seul(e) veut souvent dire que vous n’avez pas trouvé d’ami prêt à partir avec vous. Ils pensent que vous vous retrouverez échoué sur une île déserte déplorant une interaction sociale. En fait, c’est une idée fausse propagée par les personnes qui, elles-mêmes, ne voyagent pas seules.

En fait, voyager seule est ma façon préférée de découvrir le monde. Je m’en suis rendue compte récemment lorsque je voyageais avec un ami. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, j’aime aussi voyager avec des amis, mais le voyage en solo à un petit quelque chose en plus, un charme qui lui est propre.

Personnellement, lorsque je voyage seule, je me sens libre. Je me sens libre de faire tout ce que j’ai envie de faire, au moment où je le souhaite. Il n’y a pas de débat sur les sempiternelles questions: où va t-on ? que fait-on ? où mange t-on? etc… Je me laisse aller. Lâcher du leste sur mon programme me permet d’être plus ouverte aux autres. Bien souvent, je rencontre plus de monde lorsque je voyage seule que lorsque je voyage avec d’autres personnes. Peut-être que justement, j’ai peur de la solitude, donc j’essaie de me lier d’amitié avec les autres voyageurs. c’est assez marrant d’écrire ça aujourd’hui, sachant qu’auparavant, j’étais extrêmement timide. En tout cas, lorsque je voyage, je suis plus ouverte au monde et je laisse mes peurs de côté.

traveling-alone-loneliness-frenchie-road-frenchieontheroad

S’interrogeant sur le problème de la solitude avec une introspection profonde tout en admirant la vue depuis l’île Aran en Irlande ? Probablement pas.

Voyager seul(e) vous ouvre au monde

Voyager seule m’a permis de faire des rencontres et m’a fait vivre des aventures assez sympas. Oui, des fois, on peur se sentir seul, mais ça ne dure jamais bien longtemps. Oui, il m’est arrivé de passer des jours et des nuits totalement seule, sans parler à grand monde. J’ai déjà ressenti la solitude. Oui, j’avoue. Mais comme je l’ai écrit plus haut, ce sentiment de solitude ne dure pas longtemps.

A chaque fois que j’avais le sentiment que mon voyage était nul parce que j’étais seule (ce qui amenait ce sentiment de solitude), la situation s’est inversée. Si vous vous mettez dans le bon état d’esprit, les gens viendront à vous. Même si vous ne savez pas comment aborder les gens, restez ouvert. Il m’est arrivé d’entamer une conversation avec beaucoup de monde, même si je ne suis pas une personne bavarde. Les gens sont curieux. S’ils vous voient, sac au dos, attendant un train / bus / avion, ils vous demanderont où vous allez / où vous étiez / d’où vous venez. Votre voisin de bus peut devenir votre compagnon de voyage pour la journée. Ca m’est arrivé de nombreuses fois. Lorsque vous vous sentez seul, échanger quelques mots avec un inconnus vous redonne le moral.

Que faire si je me sens seule et que j’ai besoin de rencontrer du monde ?

Les interactions sociales peuvent se faire partout : gares, auberges de jeunesse, visites guidées, volontariat, Internet… Je vais vous raconter quelques unes de mes expériences où j’ai eu l’occasion de rencontrer du monde alors que je voyageais seule.

Les gares

Vous savez comment les trains peuvent être en retard des fois. Avez-vous déjà pris les trains Amtrak? Ils sont encore pire que la SNCF.

Un jour, j’étais à l’Union Station à Chicago en attendant mon train pour partir à Boston. Le voyage allait durer vingt-trois heures. C’était le soir et le départ s’est avéré retardé. Tous les passagers patientaient dans une salle en se demandant combien de temps nous devrions attendre. J’ai décidé de m’asseoir un peu, passeport à la main. Le monsieur assis à côté de moi a commencé a me parler « Ce n’est pas un passeport américain, si? D’où venez-vous? ». Cet homme voyageait avec sa femme et ses deux petits-enfants. Les enfants allaient prendre le train pour la première fois. Ce grand-père était vraiment sympa et écoutait mes histoires avec attention. Nous avons discuté jusqu’à ce qu’on nous annonce qu’il était possible de monter dans le train. Et voilà comment tuer le temps lorsqu’on se sent seule dans une gare!

Auberges de jeunesse

Je pense que les auberges sont les meilleurs endroits pour rencontrer des voyageurs. Je vous conseille de bien la choisir. Bien sûr, vous aurez vos propres critères mais je suggère que vous en réserviez une qui organise des activités. Certaines prévoient des activités tous les jours, vous serez certains d’être occupés et de rencontrer de nouvelles personnes.

Quand je suis arrivée à Seattle, je suis restée dans une auberge dans un quartier louche. C’était l’après-midi et je m’installais dans l’auberge après un long voyage. Peu après, une personne de mon dortoir est arrivée et s’est présentée. Nous avons parlé pendant quelques temps et puis elle m’a proposé d’aller dîner avec elle. J’ai accepté et je me suis fait une amie! C’était il y a cinq ans et nous nous parlons encore régulièrement. Je n’aurais pas pu rêvé d’un meilleur début de séjour à Seattle! Nous avons exploré la ville et puis je l’ai accompagnée à Vancouver. Je n’avais pas vraiment prévu d’aller au Canada mais après tout, pourquoi pas! Là-bas nous avons rencontré d’autres gens avec qui nous avons passé du temps.

traveling-alone-loneliness-hostel-frenchieontheroad-frenchie-road

Seule dans une auberge de jeunesse à Budapest ? Pas pour longtemps !

Visites guidées à pied

J’aime beaucoup les visites guidées à pied. La raison principale c’est qu’elles sont bien souvent gratuites. Ensuite, c’est la possibilité de voir la ville et ses monuments principaux. C’est aussi l’occasion d’obtenir des bons plans et des suggestions sur les endroits à voir et les activités à faire. Le petit truc en plus c’est quand le guide est charismatique et amusant, là, on est sûr de passer un bon moment !

Une fois, j’étais à Prague en République tchèque. C’était l’après-midi et j’avais décidé de faire l’extravaganza tour recommandé par l’auberge de jeunesse. Quand je suis arrivée au point de rendez-vous, nous étions un petit groupe de personnes comparé aux autres visites guidées (je sais pas si vous êtes déjà allé à Prague, mais vous y verrez des troupeaux de touristes). Donc c’était plutôt sympa d’avoir un guide pour seulement six personnes.

A la fin de la visite, le guide nous a conseillé d’aller voir d’autres coins sympas. Une des filles du groupe a demandé si d’autres personnes souhaitaient se rendre au Mur de John Lennon avec elle. J’ai dit oui. Cette fille voyageait seule et elle était à Prague pour quelques jours. Après avoir jeté un oeil au mur, nous sommes allées dîner ensemble. Ensuite, nous cherchions une activité à faire et un organisateur de pub crawl est venu nous voir pour nous proposer d’y participer. Nous avons dit oui pour le pub crawl et nous avons fait la fête toute la nuit !

Volontariat

Le volontariat est une des façons de voyager que je préfère. J’essaie toujours de faire du volontariat quelque part lorsque je voyage seule. De cette façon, vous êtes certains de rencontrer des nouvelles personnes et vous ferez partie de leur vie quotidienne. C’est une façon formidable de découvrir une culture / un pays / une région du monde. J’ai rencontré des personnes géniales en faisant ça.

La première fois que j’ai voyagé seule, j’ai fait du volontariat dans un vignoble du Wisconsin. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avant d’y aller mais j’y ai rencontré un couple merveilleux qui m’ont accueilli comme si je faisais partie de leur famille !

Internet

Aux grands maux, les grands remèdes. J’avoue, j’ai utilisé Internet pour rencontrer des gens pendant que je voyageais seule. Bon, d’accord, ces « grands maux » n’en sont pas. Et utiliser Internet n’était pas un « grand remède ». J’ai juste envie de partager avec vous l’expérience que j’ai en matière de rencontre sur Internet lors d’un voyage en solo.

Il y a cinq ans, j’ai écrit une annonce sur la section « compagnon de route » sur le site Internet de Helpx. J’expliquais vaguement que je serai sur la côte ouest des Etats-Unis pendant l’été et que j’aimerais bien rencontrer des gens sur mon chemin. J’ai eu une réponse d’un mec qui habitait Portland, Oregon et qui me disait qu’on pouvait se rencontrer lorsque j’arrivais là-bas. La petite fille naïve que j’étais à cette époque l’a rencontré. Il a décidé de m’emmener dans un parc à l’autre bout de la ville et il était bizarre, on aurait dit qu’il se croyait en plein rendez-vous romantique. Je me sentais mal à l’aise alors j’ai décidé qu’il fallait que je parte loin de ce type. Parce que, hé, il ne faut jamais faire confiance aux gens de l’Internet. Donc, je suis partie à la va-vite en prétextant un truc à faire à l’auberge de jeunesse. Et le type n’a jamais eu de mes nouvelles après ça.

Je ne vous conseille pas de rencontrer des gens que vous rencontrez sur Internet, néanmoins, j’ai eu des expériences assez cools aussi. Par exemple, je parlais avec une fille sur le site Interpals et nous nous sommes rencontrées à San Francisco puis nous avons pris la route ensemble avec son petit ami jusque Los Angeles. Je me demande si les personnes qui voyagent seules rencontrent aussi des gens d’Internet, surtout depuis que Tinder et autres applications du genre existent (Je pourrais d’ailleurs écrire un article experimental sur ce sujet la prochaine fois que je voyage en solo, ça pourrait être drôle).

traveling-alone-loneliness-beach-frenchieontheroad-frenchie-road

Se sentir seule avec un chien errant sur la plage de Vama Veche en Roumanie vous réconforte.

 

Quand vous vous sentez seul pendant votre voyage en solitaire

Vous devez juste agir comme Jim Carrey dans Yes Man et dire « oui » à tout ce que les gens vous proposent. S’ils engagent la conversation, répondez et voyez où ça vous mène. Même s’il s’agit de quelques mots, échanger des banalités fera l’affaire. Cela vous aidera à sortir de votre solitude et vous vous ouvrirez de nouveau au monde, prêt pour de nouvelles aventures!

 

Epinglez-moi sur Pinterest!

frenchie on the road voyager seule et solitude

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *